Le plus grand musée dédié au hip-hop et au street-art de France ouvrira près de Paris

Le plus grand musée dédié au hip-hop et au street-art de France ouvrira près de Paris
Max

Rédigé par Maxence

Un nouveau lieu dédié au hip-hop et au street art verra le jour dans quelques années à Saint-Denis pour le plus grand plaisir des amoureux de ces deux cultures. 

Bien que les expositions autour du street-art et du hip-hop s’accumulent et attirent de plus en plus de monde, il manquait un lieu totalement dédié à ces deux cultures. C’est désormais chose faite… enfin presque. 

Il faudra tout de même attendre 2029 pour que ce nouveau musée voit le jour aux portes de Paris à Saint-Denis dans le 93. Le futur musée se situera au coeur d’un ancien site de maintenance ferroviaire de la SNCF.

Totalement laissé à l’abandon depuis plusieurs années, les « Cathédrales du rail » se compose de deux grandes halles, classées monument historiques en Île-de-France. 

Le plus grand musée dédié au hip-hop et au street-art de France ouvrira près de Paris

À quoi doit-on s’attendre ? 

Un espace immense dédié à la culture du street art, du graffiti et du hip-hop verra le jour à l’horizon 2028 avec des expositions, des événements et des privatisations possibles. Pour le maire de Saint-Denis, Mathieu Hanotin, il s’agit d’une manière pour la commune de continuer à « incarner la culture hip-hop et d’être le centre de gravité des cultures urbaines ».

S’agissant de la programmation de ce nouveau lieu culturel, celle-ci sera gérée par le collectif d’artistes street art indépendants Maquis-Art et l’asso Hip Hop Citoyens.

Outre ce musée, un parc de 1,7 hectare et 650 logements doivent également être construits ainsi qu’une crèche et un centre de protection maternelle et infantile. La livraison des bâtiments devrait se terminer en 2029.

FOCUS: « TIF, quand l’Algérie chante ses plus belles paroles. »

FOCUS: « TIF, quand l’Algérie chante ses plus belles paroles. »

TIF, de son vrai nom Toufik Bouhraoua, arrive sur la scène avec une nouvelle vibe qui en surprendra plus d’un. Chantant avec le cœur ses émotions les plus profondes, l’artiste nous plonge dans ses plus beaux souvenirs mais également dans cette tristesse qui l’a longuement animée. Dans ce focus, nous allons relater l’histoire d’un artiste qui a chanté son exil avec rythme.

Derniers Articles

DansLaCiudad

FOCUS: « TIF, quand l’Algérie chante ses plus belles paroles. »

TIF, de son vrai nom Toufik Bouhraoua, arrive sur la scène avec une nouvelle vibe qui en surprendra plus d’un. Chantant avec le cœur ses émotions les plus profondes, l’artiste nous plonge dans ses plus beaux souvenirs mais également dans cette tristesse qui l’a longuement animée. Dans ce focus, nous allons relater l’histoire d’un artiste qui a chanté son exil avec rythme.

lire plus