À la découverte de Donguti avec le clip « Veneza »

À la découverte de Donguti avec le clip « Veneza »
Paul

Rédigé par Paul

En ces temps froids, on se devait de vous réchauffer avec le clip ensoleillé de Donguti sorti le 18 novembre.

La scène rap underground ne cesse de faire parler d’elle et voit éclore toutes les semaines de nouveaux artistes talentueux. Cette fois-ci, nous allons à la découverte d’un artiste originaire du 78. 

Qui est Donguti ?

L’artiste parisien, membre important du label 6AM RECORD, est âgé de seulement 20 ans. Très inspiré par les sonorités proches de la R&B/soul, cet univers musical lui permet d’exprimer depuis quelques années déjà, les impacts de ses relations. 

Pour ce qui est de son tout premier projet, Donguti nous confie ses joies et ses peines en musique. Pour appuyer ces dires, une vibe très acoustique vient harmoniser les mélodies à contrario des drums & la rythmique qui eux, sont plus axés vers la trap. Des guitares, du piano, du saxophone, des choix méticuleux et variés nous transportent dans les songes amoureux du jeune artiste. Malgré son jeune âge, on constate toute la maturité qu’il a acquise au cours de ses quatre années dans la musique.

Après Amour, les Prémices, sorti en avril dernier, le rappeur parisien est de retour en nous dévoilant le clip de Veneza issu du projet Hôtel Veneza, disponible depuis cet été. Dedans nous pouvons découvrir une tout autre relation entre l’artiste parisien et l’Amour avec un grand A.

Retour sur le clip nouveau clip de Donguti, Veneza

Réalisé par Julien Verin et produit par son label, le clip de Veneza nous replonge dans une vague de chaleur.

Elle vient refaire surface à l’aide de ces paysages tournés au bord de mer. De quoi nous rappeler à quel point les périodes estivales sont incroyables en termes de production visuelle. Le coucher du soleil, le sable humide et une eau calme viennent raviver nos souvenirs de vacances. La recherche scénographique ajoute un côté encore plus paradisiaque à ce que les nuances de couleurs ont pu apporter jusqu’ici.

La romance, est ici très bien présenté lorsque l’artiste parisien et la jeune actrice Elina Santerne se rencontrent. Leur relation sentimentale nous plus plonge encore plus dans l’attendrissement de notre cœur à l’égard de la réalisation du clip.

Pour conclure rapidement, on a pu constater le contraste de température avec le clip précédent Jardin d’hiver issu du projet Amour, les prémices. Effectivement, celui-ci est beaucoup plus froid car Donguti a voulu marquer le point de rupture entre le changement de vision sur l’Amour et la suite de sa discographie.

Derniers Articles

DansLaCiudad